Bataille de Dunkil

De Wiki Olydri
Aller à : navigation, rechercher

La bataille de Dunkil est un event qui clôt la série de quêtes d'exploration du Continent sans retour.

Contexte

L'arrivée des membres des factions sur le continent sans retour a mis fin à la malédiction que Lys et Ark'hen, les Sources de la vie et de la mort, avaient lancé sur Syrial, suite à l'éclosion de Sin, la Source de l'Infini[1]. Furieux contre les deux Sources, qui avaient endormi les Syrianiens et "suspendu" leurs existences, le roi Déhimos a rejeté l'affiliation aux deux Sources pour se rallier à Sin et décidé de lui donner le contrôle d'Olydri[2].

Déroulement

Un premier plan consistant à précipiter le palais d'Oblirion sur la résidence de Lys, pour la détruire et affaiblir considérablement Ark'hen, avait échoué[3].

Pour reprendre le contrôle total du continent et chasser les autres factions de Syrial, Déhimos lève alors deux armées, une contre Touratroce et l'autre contre Dunkil. Il prend la tête de la seconde. De son côté, Keynn Lucans bat le rappel de toutes les forces de l'Empire pour qu'elles viennent défendre Dunkil[4].

Pour que l'Empire remporte la bataille, il lui faut tuer Déhimos[5]. Pour que l'Ordre remporte la bataille, il lui faut prendre le quartier général[6]. Des attaques magiques commencent à bombarder le bouclier de Dunkil[7]. Face à l'armée de l'Ordre, Arthéon organise la résistance, répartissant les joueurs au mieux, pendant que la guilde Justice se prépare à attaquer Déhimos. Une flotte de glisseurs décolle, immédiatement bombardée par l'Ordre, mais ceux qui échappent à la destruction mitraillent la forêt où se dissimulent les Syrianiens[8].

La résistance de l'Empire au sol est acharnée, mais n'empêche pas l'Ordre de percer les défenses et d'incendier le Glisseport, empêchant l'arrivée de renforts[9]. Ils prennent ensuite le cimetière, interdisant aux joueurs de ressusciter, puis l'armurerie, mais Saphir génère un écran qui protège le dôme du quartier général.[10] C'est alors que Fantöm, sur le point de succomber, est possédé par le Néant et réussit à tuer le roi adverse[11]. Cette donnée du jeu n'est toutefois pas intégrée dans l'histoire officielle d'Olydri, pour qui c'est le PNJ Kavan Obérion qui a tué le roi, aidé par Tabris qui contrôlait alors le corps de Saly Asigar[12].

Conséquence

Saryahblööd, moins extrémiste que son père, devient le leader de la faction de l'Ordre et accepte un cessez-le-feu. Les deux factions conservent leurs cités sur Syrial, mais l'accès à Sin leur est refusé. Cet événement clôt le troisième âge et débute le quatrième âge[13].

Conséquence alternative

Si la bataille avait été remportée par les Syrianiens, l'Empire aurait été chassé de Syrial[14]. La Coalition aurait sans doute subi le même sort. Puis Déhimos aurait probablement cherché à détruire les Sources de la Vie et de la Mort pour imposer la Source de l'Infini à tout Olydri[15].

Références

  1. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 129, 130 et 140.
  2. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 171-175, 217-214, 227-229 et 292.
  3. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 249 à 265.
  4. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 265 et 271-272.
  5. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 293.
  6. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 265 et 299.
  7. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 284.
  8. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 288-290.
  9. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 297.
  10. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 300-302.
  11. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 304 à 306.
  12. Héritage (roman Néogicia, livre 2), page 335
  13. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 307 et 308.
  14. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 309.
  15. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 292.