Syrial

De Wiki Olydri
(Redirigé depuis Continent sans retour)
Aller à : navigation, rechercher
Les six continents d'Olydri

Le continent de Syrial, encore appelé "Continent sans retour", est situé au Nord-Ouest de Keos. C'est aussi le siège de l'Ordre. Son climat est tropical, chaud et très humide. Les pikouaïs sont des animaux originaires de ce continent[1].

Population

Les habitants, les Syrianiens, ont des oreilles légèrement pointues[2], les yeux bleu électrique[3] et le don de voir un avenir lié à une personne qu'ils regardent dans les yeux. Cependant, cette vision n'est pas figée, et ils peuvent se servir de ce qu'ils ont vu pour influer sur les événements et modifier l'avenir[4].

Histoire

A l'origine, Syrial était un continent comme les autres, issu de la scission de Keos à la suite de l'explosion de la Pierre des Âges régissant Olydri. Mais cette explosion a eu une autre conséquence pour le continent. En effet, un des fragments de la pierre des âges se lia aux deux flux des Sources de la Vie et de la Mort, et il se forma un œuf. Les entraves que posèrent Lys, la Source de Vie, et Ark'hen, la Source de Mort, n’empêchèrent pas l'éclosion de l'œuf, duquel naquit Sin, la Source de l'Infini, au début du deuxième âge. Pour protéger la nouvelle source de la convoitise des Olydriens, les deux sources décidèrent de figer Syrial et de l'entourer d'une barrière infranchissable, au point que les peuples des autres continents finirent par oublier ce qu'il y avait sur Syrial qu'ils nommèrent « Le continent dans retour »[5]. La mère de l'Oracle d'Ashentäk avait vu ce qui allait se produire et a tenté vainement de prévenir les Syrianiens[6]

« Pour ton information, le Continent sans retour est une forteresse naturelle inviolable. L'océan est déchaîné autour de ses côtes rocheuses, tranchantes comme des lames de rasoir ! Aucun bateau ne peut approcher sans se fracasser ou être avalé par un maelström ! »[7].

Ce n'est qu'à la fin du troisième âge que les événements se précipitent. Un navigateur de l'Empire, Törk, entreprend de dresser les cartes des contours du continent[8]. La technologie, dont les Sources n'avaient pas prévu l'apparition, lui permet d'aborder le continent[9]. Il trouve dans une caverne des fresques faisant allusion à la Source de l'infini[10]. Une erreur d'interprétation conduit l'Empire à croire qu'il s'agit d'un artefact suffisamment puissant pour s'affranchir de la dépendance aux flux magiques[11]. Informé, Keynn Lucans fonde à cet endroit une ville, Dunkil et met en place une liaison permanente par glisseurs entre Centralis et Dunkil. Il s'ensuit que le sceau protégeant Syrial du reste d'Olydri est brisé et que la malédiction des deux sources commence à s'affaiblir progressivement, les Syrianiens reviennent peu à peu à la vie sur une période d'une dizaine d'années[9]. La Coalition, parvient à atteindre Syrial grâce à un bouclier d'antimatière mis au point par l'alchimiste Molinof et fondent Touratroce[12].

Irrité contre les sources, Déhimos, roi de Syrial, rejette les sources de la Vie et de la Mort, crée une troisième faction, l'Ordre, et charge sa fille Saryahblööd de retrouver Sin et de le persuader de rallier la cause des Syrianiens[13], ce qu'elle réussit avec l'aide de Sparadrap[14].

Dehimos tente de contre-attaquer et charge son neveu de précipiter le palais volant d'Oblirion sur la résidence de Lys, espérant détruire la Source avec l'explosion de toutes les larmes de Phénix qu'il contient, mais le palais est détruit au-dessus de l'océan par les forces combinées de l'Empire et de la Coalition[15]. Puis il attaque les deux cités ennemies, mais il est tué par Fantöm devant Dunkil et sa fille Saryahblööd décide de signer la paix avec les deux factions[16].

Lieux notables

Villes & Villages

Sauf indication contraire, toutes les localités de Syrial appartiennent à la faction de l'Ordre.

  • Ysëën, zone de départ pour les joueurs de l'Ordre.

Zones diverses

Syrial et Horizon

Horizon 1.0 et Horizon 1.1

Ces deux versions ne permettent pas de se rendre sur le continent.

Horizon 1.2

Cette version ouvre l'exploration aux joueurs et propose :

Horizon 2.0

Avec la mise à jour d'Horizon 1.3, il devait être possible de jouer un Syrianien membre de la faction de l'Ordre[17], mais cela a été retardé à la sortie d'Horizon 2.0[18].

Dans les mises à jour suivantes, Syrial est devenu un continent comme les autres.

Références

  1. Second éveil (roman Néogicia, livre 1), page 230.
  2. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 123.
  3. Second éveil (roman Néogicia, livre 1), page 232
  4. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 157 et 158.
  5. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 129, 130 et 140.
  6. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 188 v2.
  7. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 47 et 48.
  8. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 62 à 66.
  9. 9,0 et 9,1 Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 166.
  10. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 89.
  11. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 67-68 v2.
  12. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 179.
  13. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 171 à 175.
  14. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 217 à 214 et 227 à 229.
  15. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 249 à 265.
  16. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), pages 283 à 308.
  17. Le Continent sans retour (roman Noob, saison 2.5), page 283.
  18. Les Fantômes du passé (roman Noob, saison 3.5), pages 60 et 61.