Nox Lucans

De Wiki Olydri
Aller à : navigation, rechercher
Nox Lucans
Image illustrative de l'article Nox Lucans
Personnage non joueur
Ethnie : Keosien (Empire).
Lieu de vie : L’Œil de Centralis.
Classe : néogicien.
Grade (Empire) : N05.
Titre : Responsable de la sécurité.


Nox Lucans est le frère de Keynn Lucans et le fils de Sirius Lucans. Comme eux, il doit être âgé de plusieurs centaines d'années (grâce à la génétique). Il s'est davantage intéressé à ce domaine que son frère aîné, y a apporté de nombreux progrès, et a acquis ainsi de grandes facultés de régénération[1].

Il est le numéro deux de l'Empire et est responsable de la sécurité dans l'enceinte de l’Œil.

C'est un homme de taille modeste, à l'accoutrement d'une élégance rare. Il porte un uniforme ressemblant à un costume de ville noir avec des gants en cuir noir. Un bandana assorti recouvre le haut de son crâne. Il porte également un brassard au bras droit et une cravate rouge. Il est équipé de fines lunettes à la pointe de la technologie, dont la visière incolore laisse paraître son regard insondable aux pupilles argentées.

C'est un néogicien. Il admet ne pas être "un grand scientifique" (c'est un homme d'action plutôt que de réflexion).

On sait aussi qu'une certaine "réputation" le suit, celle d'être plus violent que son frère ; une réputation qui semble justifiée par le fait qu'il n'hésite pas à recourir à des méthodes contestables, comme faire assassiner la princesse Saryahblööd et mettre sa mort sur le compte de la Coalition afin de pousser les syrianiens à s'allier à l'Empire[2] (avant la création de l'Ordre) ; ou, ce faisant, faire assassiner le groupe d'explorateurs dont fait partie Saly Asigar pour provoquer en elle une réaction violente pouvant stimuler ses pouvoirs de télékinésie[3].

Nox Lucans est également assez doué pour tout ce qui relève de la désinformation et de la manipulation des faits. Keynn Lucans désapprouve les méthodes de son frère, mais ne lui retire pas les moyens d'agir.


Contrairement à son frère, il s'intéresse plus à la génétique qu'au psychisme, et a par ailleurs acquis un grand pouvoir de régénération, qui lui permet de rester en vie malgré une entaille sur toute la longueur de l'abdomen[4].

Références

  1. Contagion (roman Néogicia, livre 3), page 314
  2. Second éveil (roman Néogicia, livre 1), page 235.
  3. Second éveil (roman Néogicia, livre 1), page 308.
  4. Contagion (roman Néogicia, livre 3), page 314.