Sirius Lucans

De Wiki Olydri
Aller à : navigation, rechercher
Sirius Lucans
Personnage non joueur
Ethnie : Keosien (Empire).
Lieu de vie : Centralis.
Classe : néogicien.
Grade (Empire) : inconnu.
Titre : Ancien Baron, Empereur et chef de l'Empire.

Histoire

Sirius Lucans était le père de Keynn Lucans et de Nox Lucans, et le fils de Denetius Lucans.

Il a considérablement fait progresser la génétique et expérimenté plusieurs prototypes de sérum de rajeunissement. Son 503e essai, sur Viny Dalena, fut sa première réussite. Voulant prolonger sa propre vie afin de continuer ses travaux, selon Viny Dalena, il a expérimenté ce sérum sur lui-même en dépit des nombreux effets secondaires. Il a ensuite réussi à arrêter le rajeunissement et à stabiliser son organisme comme celui de Viny Dalena. Il a également exploré le psychisme en étudiant les mutations subies par le cerveau d'un olydrien qui avait été possédé par Tabris, puis les cerveaux des astrasiens du vaisseau qui s'est crashé. Faute de pouvoir tout comprendre, il a transféré son esprit dans le cerveau réactivé d'un astrasien pour l'explorer de l'intérieur, mais n'a pu faire le chemin inverse. Il a alors été déclaré mort, à l'âge très avancé de 1 205 ans, mais son esprit survit et est resté assez actif pour guider Keynn Lucans dans l'élaboration du sérum N 06[1].

Il a créé Tabris, un être génétiquement modifié à partir de plusieurs ADN collectés sur des créatures rares et puissantes. Tabris fut responsable à lui seul du massacre de milliers de soldats de la Coalition.

L'Empereur Sirius fut contraint par Lys et Ark'hen de détruire Tabris, en échange de quoi, ces derniers acceptaient la technologie comme faisant partie intégrante du Pacte du Cycle Éternel. Il accepta et décomposa Tabris organe par organe, mais il conserva cependant son ADN en secret (cet événement marque d'ailleurs le début du troisième âge, celui de la technologie).

Héritages

Il a rédigé un livre appelé "Héritage" dans lequel il a compilé tout le savoir de la technologie.

Au cours de son règne, Centralis vit sa taille multipliée par 100 et la technologie fit des progrès considérables. L'Empire acquit le savoir "numérique".

Vers la fin de son règne et dans le plus grand secret, il amorça le Projet Néogicia. Il transmit également son savoir à son fils Keynn à l'aide de procédés génétiques.

Une statue en marbre de Sirius Lucans se trouvait à Dunkil. Cette statue a été décapitée au cours de la bataille de Dunkil qui opposa les Syrianiens à l'Empire.

Une plaque commémorative y indique:

"En mémoire de Sirius Lucans, héritier de la technologie et fondateur du programme Néogicia"
  1. Contagion (roman Néogicia, livre 3), pages 133-138, 173-180