Néogiciens

De Wiki Olydri
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne les néogiciens en tant que peuple, tel qu'il est présenté dans le spin-off Néogicia. Pour la classe du jeu Horizon, voir Néogicien.

Il s'agit d'olydriens ayant rejeté toute forme de magie au profit de la très controversée technologie. Ils sont reconnaissables à leurs yeux ternes, d’un gris argenté luminescent dans la nuit. Ils représenteraient 30 % de la population ou de l'armée de l'Empire[1].

Il existe deux types de néogiciens :

  • les néogiciens de naissance, nés de parents eux-mêmes néogiciens, vivant à l'abri du bouclier technologique de Centralis. Ils n'ont pas le droit de quitter la ville avant leurs 25 ans, de crainte qu'ils ne soient capturés par des ennemis avides de découvrir le secret de la technologie[2]. Ils sont tenus de se soumettre à des tests réguliers pour jauger leurs capacités[3].
  • les néogiciens par injection. Ces derniers perdent leurs capacités à contrôler les flux magiques suite à l'injection du sérum N 01, première étape du Programme Néogicia créé par l’Empire pour pouvoir être indépendants de la magie. En effet, le sérum ne fait pas que détruire les facultés magiques, il donne aussi, en cas de survie, des capacités physiques ou psychiques hors du commun, comme par exemple la vitesse, la télékinésie ou même la téléportation. Des tests de contrôle sont obligatoires tous les trois ans pour suivre l'état de leur santé[4].

Les données de tous les néogiciens sont conservées dans l'Analysium[5].

Les néogiciens peuvent recevoir jusqu'à cinq injections de sérum. Lorsqu'ils les contrôlent tous à 100%, ils peuvent débloquer la Classe légendaire Teknögrade, le plus haut grade dans l’armée de l’Empire.

Références

  1. Contagion (roman Néogicia, livre 3), page 184
  2. Second éveil (roman Néogicia, livre 1), page 153
  3. Contagion (roman Néogicia, livre 3), page 45
  4. Contagion (roman Néogicia, livre 3), page 87
  5. Contagion (roman Néogicia, livre 3), page 119