Astrasiens

De Wiki Olydri
Aller à : navigation, rechercher
Visuel d'un Astrasien avec et sans armure
Visuel d'un Astrasien et de ses tatouages

Les Astrasiens sont les peuples et créatures provenant de l'espace (ou en tout cas non-originaires du monde d'Olydri). Leur planète d'origine ne se trouve pas dans le système arturisien, mais orbite autour d'un trou noir supermassif dévorant un amas d'étoiles[1]. Leurs villes ont un aspect futuriste différent de celui de Centralis ou de Dunkil. Elles ont en effet plus sombres, certains bâtiments ressemblent à d'immenses insectes avec de très longues pattes et grouillent d'objets volants[2]. Leurs villes se décomposnt en deux parties, l'une fixée au sol, l'autre posée sur la première, prête à explorer l'univers. C'est le deuxième type qui s'est crashé dans la baronnie des Lucans.

Le terme "Astrasien" a été utilisé la première fois par le Baron Oldrek Lucans pour qualifier les êtres présents dans le vaisseau venu de l'espace qui s'est écrasé dans sa seigneurie (voir le vaisseau Astrasien).

Le corps des Astrasiens a la particularité de ne pas se décomposer. Les Astrasiens ont la peau pâle et les cheveux blancs, et s'ils sont comme Tabris, ils ont les yeux d'une teinte dorée.

Astrasien.jpg

Les Astrasiens sont reliés par la pensée : une partie de leur esprit est commune à tous, ce qui rend possible l'usage de la télépathie entre eux, les rend incapables de se nuire mutuellement, et rend impossible tout sentiment de solitude. Mais en contrepartie, les Astrasiens n'ont aucune personnalité ni aucune autonomie de décision. Seul le chef des Astrasiens, appelé l'Alpha, possède une personnalité, et peut imposer par télépathie ses décisions de façon instantanée à ses congénères[3]. Les Astrasiens ne perçoivent pas le temps de la même manière que les Olydriens. Leur mémoire est infaillible, le passé reste figé dans leur esprit. Ces souvenirs leur permettent de générer des scénarios, qu'ils classent du plus probable au moins probable pour anticiper le futur[4].

Le second Tabris est bâti sur l'enveloppe corporelle d'un des astrasiens présent dans l'épave de ce vaisseau. Il décrit les Astrasiens comme un peuple dénué d'émotions[5]

Références

  1. Par-delà l'horizon (roman Noob, saison 5.5)
  2. Par-delà l'horizon (roman Noob, saison 5.5), page 120
  3. Contagion (roman Néogicia, livre 3), pages 45-46, 105, 163-164, 167-169, 172
  4. Par-delà l'horizon (roman Noob, saison 5.5), page 147
  5. Héritage (roman Néogicia, livre 2), page 311