Confédération marchande des Gagnetorith

De Wiki Olydri
(Redirigé depuis Gagnetorith)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La faction gagnetorith est composée uniquement de PNJ et est géopolitiquement neutre.

Historique

Cette puissante organisation marchande a été fondée vers la fin du Deuxième Âge, juste après la naissance de la Coalition en réponse à la fondation de l’Empire. Cette union est celle des plus puissants marchands d’Olydri, afin de sauvegarder leurs intérêts dans un monde en pleine évolution, devenu dangereux. Leur souhait premier était de se protéger des embuscades et pillages des partisans de l’Empire et de la Coalition afin de soutenir l’effort de guerre. Le nom de cette faction vient du Torith (monnaie) et du fait qu'ils en gagnaient beaucoup[1].

Les Gagnetoriths, par leur neutralité, ont donc pu apporter quelques éléments de stabilité dans un monde en guerre : une monnaie commune (le crédit), un certain contrôle sur les matières premières, un système de transport abrité des pillages de l'ennemi[2].

Fonctionnement social

Les Gagnetoriths ne jurent que par la richesse, peu importe sa nature. Leur confédération ne reconnaît ni le bien, ni le mal et ne prend pas parti sauf pour celui qui paie le plus. Ses troupes de mercenaires vendent leurs services au plus offrant. De nombreux aventuriers, explorateurs, traqueurs de reliques, etc, travaillent pour alimenter leurs marchands en plans de donjons, de régions, de fonds marins, en trésors, en objets usuels, etc. Il en va de même pour leurs artisans, forgerons, bûcherons, pêcheurs, etc. Tous travaillent sans relâche pour renouveler les stocks en objets de qualité. Toutes les factions peuvent se ravitailler chez les Gagnetorith mais en contrepartie, il est interdit d'utiliser la force dans les territoires qu'ils contrôlent. L'influence des gagnetoriths s'étend au-delà de leurs terres : le joueur qui contrevient à leurs règles perd des points de réputation auprès d'eux, mais aussi auprès des marchands de sa propre faction qui refuseront de commercer avec lui ou doubleront les prix[3]. Les villes dirigées par la Confédération ont un style architectural mélangeant ceux des trois factions afin que les éventuels acheteurs ne soient pas dépaysés ou contrariés. Dans ces cités, la violence est proscrite, et ceux qui transgressent ces lois s'exposent à une perte de points de réputation ou à un bannissement à plus ou moins long terme[4].

Il faut être riche pour faire partie des Gagnetoriths, et il faut surtout le montrer : la culture gagnetorith mise sur l'ostentatoire, mais celle-ci va de pair avec la fiabilité des produits et des informations qu'ils vendent.

Certains des Gagnetoriths se chargent de réguler les activités des chasseurs de primes, de fixer et de leur verser les récompenses dues. Les chasseurs de primes ne sont pas eux-mêmes des Gagnetoriths, mais sont utiles quand les autorités officielles ne peuvent venir à bout d'un problème précis. Une régulation est bienvenue car les chasseurs de primes provoquent souvent des dégâts collatéraux, de par leurs méthodes peu conventionnelles voire expéditives. Leur venue est souvent mal perçue[5].

Géographie

Les cités Gagnetorith à l'époque d'Horizon 3.0

Leur capitale est Torith sur le continent de Keos, et ils possèdent plusieurs villes et villages :

Les gagnetoriths ont besoin de se déplacer toujours plus loin, toujours plus vite. Leur moyen numéro un repose sur les systèmes de téléportation magiques (ils n’ont pas accès aux équivalents technologiques). Mais cette méthode représente un inconvénient majeur. Il n’est pas possible de déplacer de grandes quantités de marchandises (uniquement ce que l’individu peut porter sur lui).

De ce fait, les Gagnetoriths ont commencé à construire et à prendre le contrôle sur de nombreux moyens de transport, sur les marchands, sur les Hôtels des Ventes, et à assurer la sécurité des principaux axes commerciaux[6]. Ils achètent des terrains, villages, villes, qu'ils transforment en zones commerciales neutres[7].

Dans le jeu Horizon

Les Gagnetoriths sont tous des PNJ. Toutefois ils peuvent accorder le titre de Gagnetorith à un joueur qui leur fait un présent inestimable (objet unique). Les gagnetoriths sont réputés pour toujours respecter les contrats qu’ils signent.

Le blason des gagnetoriths représente une tour (leurs palais) bâtie sur un bloc d’éthernium taillé (L’Ethernium est un mélange d’un métal venu des astres (météorites) et de diverses pierres précieuses gorgées de flux magiques. Seules les classes légendaires peuvent avoir accès à de tels équipements, aussi rares que puissants, forgés par les plus grands maîtres). Pourquoi l’éthernium ? Car c’est l’objet le plus rare et le plus cher qui soit en Olydri (la rosaphir est aussi chère désormais, mais sa découverte et son commerce sont plus tardifs, d’où ce choix plutôt historique). L’étoile violette indique les quatre points cardinaux pour montrer l’expansion de l’organisation des gagnetoriths et les quatre points symbolisent les quatre fondateurs.

Les gagnetoriths ont quatre fondateurs historiques :

Drök Baröld : Inventeur du Crédit

Misyl Soldrag : Forgeron ayant découvert l’alliage formant l’éthernium

Fodrek Ardacos : Plus grand marchand de la fin du Deuxième Âge (richesse et réseau)

Dalia Misandra : Plus grande cartographe de la fin du Deuxième Âge (connaissait les lieux riches en ressources)

Références

  1. Par-delà l'horizon (roman Noob, saison 5.5), page 67
  2. Encyclopédie Noob, page 156
  3. Par-delà l'horizon (roman Noob, saison 5.5), page 83
  4. Par-delà l'horizon (roman Noob, saison 5.5), page 79
  5. Encyclopédie Noob, page 158
  6. Capture d'écran (BD Noob, tome 13), page 15
  7. Encyclopédie Noob, page 157