Bataille de la Pierre des Âges

De Wiki Olydri
Aller à : navigation, rechercher

Extraits de La Pierre des âges (roman Noob, saison 1.5), page 195 à 204 :

«  Deux armées s’affrontaient dans un combat d’une violence inouïe. Des individus dissimulés sous des capes noires livraient bataille à des guerriers en armures d’or et d’argent. Au centre, une source de lumière blanche scintillait intensément. Un soldat vêtu de noir tentait d’arracher cette lumière à un ennemi de la faction adverse. À chaque tentative de l’un ou de l’autre, un flash se déclenchait, et une explosion s’en suivait, comme si la lueur magique était dotée d’une volonté propre, et qu’elle souhaitait faire lâcher prise à ses deux assaillants. Arthéon était sidéré de voir qu’ils tenaient bon malgré tout, alors que lui-même, situé à plus de deux cents mètres de hauteur, était propulsé par le souffle comme un vulgaire fétu de paille.

Arthéon joua des coudes pour se frayer un chemin dans la mêlée, afin d’approcher la boule de lumière blanche, à l’origine des déflagrations. En quelques secondes, il fut suffisamment près pour avoir une vision claire de la situation. Le guerrier constata avec surprise que la sphère lumineuse n’était autre qu’une pierre.

— La Pierre des Âges… murmura spontanément le chef de guilde.

Soudain, le soldat vêtu de noir, dans un hurlement rageur, arracha l’artéfact des mains de son vis-à-vis, avant de le terrasser d’un coup de poignard dans le ventre. L’individu en armure sombre brandit l’objet de toutes les convoitises au-dessus de sa tête en signe de victoire. Une clameur s’éleva dans les rangs de son armée. Ce qu’Arthéon supposait être la Pierre des âges s’assombrit soudain, et un symbole se dessina sous les pieds de son possesseur. Le déchaînement des éléments s’intensifia, et le sol se déchira. Une gigantesque faille se dessina peu à peu, et une épaisse fumée noire s’en échappa.

— Le Mal sombre ! s’écria Gaea avant de réaliser qu’elle était beaucoup trop loin de ses compagnons, hors de portée de voix.

Dès que le chef de guilde vit le message s’afficher en bas à gauche de son écran, il se retourna, et constata à son tour qu’une épaisse fumée noire était en train de s’échapper des entrailles d’Olydri. Les keosamas tentèrent de fuir le poison qui se répandait dans les airs, mais leurs ennemis faisaient tout pour les en empêcher.

Les membres de la guilde Noob suivirent du regard la direction indiquée par le prêtre, et virent Lys, accompagnée d’Ark'hen. Les deux Sources balayèrent une centaine de soldats en armure noire à l’aide d’une puissante onde de choc.

Soudain, la Source de la mort pourfendit d’un violent coup de faux celui qui s’était emparé du précieux artefact. Ce dernier, terrassé, s’écroula lourdement, et lâcha son trophée qui roula sur le sol avant d’être ramassé par Ark'hen. La Pierre des âges semblait de plus en plus instable. Au-dessus du champ de bataille, le ciel, chargé de nuages noirs, tonnait. La foudre claquait dans tous les sens, les volcans crachaient des milliers de litres de magma qui retombaient sur les armées sous la forme d’une fine pluie incandescente, et des tornades emportaient tout sur leur passage. Le puissant artéfact changea une nouvelle fois de teinte, et vira au rouge écarlate.

…en regardant Lys tenter désespérément de canaliser l’énergie émanant de l’artéfact. La Source de la mort semblait avoir de plus en plus de mal à garder l’objet incandescent entre ses mains.

Arthéon et Omega Zell suivirent une nouvelle fois la direction indiquée par le prêtre, et virent avec stupeur que Dörtos venait de surgir de la faille. La Source du néant, les ailes déployées, s’élevait dans les airs, enveloppée d’une épaisse brume noire. Sans attendre, le pnj tendit ses deux bras, et propulsa une salve d’énergie mi-liquide, mi-gazeuse de couleur noire en direction de ses ennemis jurés. Lys tenta de stopper l’offensive d’un bras, pendant que de l’autre, elle s’efforçait de contenir la puissance générée par la Pierre des âges. Hélas, il sembla que tout était perdu. Les entraves de l’artefact volèrent en éclats, et une intense lueur rouge envahit toute la zone. Juste avant que son écran ne fût saturé par la luminosité, Arthéon vit Lys et Ark'hen combiner leurs forces pour atténuer au maximum la violence de l’explosion désormais imminente. Gaea, qui avait compris depuis un moment que les choses allaient mal finir, était en train de fuir à grandes enjambées dans l’immense forêt, lorsqu’elle fut rattrapée elle aussi par l’onde lumineuse qui avalait tout sur son passage.  »